2019 dans le canton de Vaud, par exemple, s’annonce “bien équilibré” à l’issue des vendanges. Sur le plan quantitatif en revanche, la production s’est avérée inférieure aux prévisions d’environ 10%. Cependant, la satisfaction est de mise, si la quantité est inférieure, la qualité n’en sera que meilleure. Non loin de là, en Bourgogne, selon le BIVB, le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne, les viticulteurs prévoient les vins de 2019 avec beaucoup de fraîcheur, en rouge comme en blanc. Ils perçoivent aussi que les équilibres seront excellents ainsi que les acidités. Et dans le Beaujolais même si les quantités récoltées sont modestes, la qualité est excellente. Plus au Sud, dans la vallée du Rhône, l’équilibre entre les acidités et les degrés alcooliques a été mieux maitrisé qu’en 2018 et promet de belles cuvées !

Main Menu